Publié dans Bavardage

5 astuces pour utiliser les coquilles d’oeufs

L’oeuf fait partie des aliments les plus consommés dans le monde. Rien qu’en France, nous consommons 14.8 milliards d’oeuf par an d’après le site Planétoscope. Cela revient à 230 oeufs par an et par personne dans notre pays, et cela nous place au-dessus de la moyenne mondiale. Nous consommons les oeufs sous toutes ses formes : dur, au plat, mollet, poché, dans des préparations culinaires comme les gâteaux ou quiches par exemple. Bref, nous sommes de gros consommateurs d’oeufs.

Mais cette consommation importante d’oeufs pose une question : que faire avec toutes les coquilles d’oeufs restantes ? Le plus souvent, elles finissent simplement à la poubelle. Or, il existe plusieurs façons de les utiliser afin de ne pas les jeter. Je vous donne ici quelques astuces pour encore faire descendre le volume de votre poubelle.

Lire la suite…

Publicités
Publié dans Detox ta maison

Entretenir son sourire sans plastique

L’une des premières pièces que l’on veut désencombrer lorsqu’on se lance dans le zéro déchet, c’est la salle de bain. Il y a en effet beaucoup d’objets à usage unique ou en plastique que l’on peut remplacer par des objets plus durables et écologiques.

Il y a quelques mois, je vous avais parlé de l’oriculi, ce petit objet permettant de se passer de coton-tige pour se nettoyer les oreilles. Aujourd’hui, je vais vous parler des alternatives aux brosses à dents en plastique. Eh oui, l’alliée de vos dents blanches n’est pas inoffensive, ni pour vous ni pour la planète.

Lire la suite…

Publié dans Bavardage

Mes petits moments de bonheur

Je ne veux désormais collectionner que les moments de bonheur. Stendhal

Allez je ne fais pas dans l’originalité, en cette Journée Internationale du Bonheur, je vous fais un petit article sur… mes petits moments de bonheur ! J’avoue être une personne à tendance nostalgique, je vis souvent dans le passé ou le regret. Bref, il me manque parfois une dose d’optimisme. Alors pour contrer cet état, j’ai quelques petites astuces, mes petits moments à moi qui me permettent de rebondir et de retrouver joie et allégresse. Je vous partage aujourd’hui ces petits moments de mon quotidien.

Lire la suite…

Publié dans Écosmétiques, Detox ta maison

Et si on disait oui à la peau d’orange ?

Eh non, ceci n’est pas un article sur l’acceptation de la cellulite ! Aujourd’hui, je vous parle de la peau d’un des agrumes les plus consommés en France. L’orange est en effet le troisième fruit le plus mangé par les français : presque 11kg par an et par ménage (chiffres de 2014). Riche en vitamine C, l’orange est notre meilleure alliée pendant l’hiver. Pressée en jus le matin, elle permet de démarrer la journée avec peu de calories mais beaucoup d’énergie ! L’été, un bon jus d’orange désaltère efficacement en cas de chaleur.

Seulement voilà, lorsqu’on mange une orange, sa peau finit irrémédiablement à la poubelle, laissée pour compte, inutilisée. Vous ne trouvez pas ça dommage de remplir votre poubelle de cette peau encore intacte ? Moi, si ! Il est bien sûr possible de composter la peau d’agrume, mais en petite quantité car très acide. J’ai donc cherché comment l’utiliser autrement, au quotidien. Je vous propose ici quelques astuces pour dire oui à la peau d’orange !

Lire la suite…

Publié dans Bavardage

DIY – Fabrique ta bouillotte sèche

Tout le monde connaît les bouillottes en caoutchouc que l’on remplit d’eau pour se réchauffer l’hiver. Parfaite pour réchauffer le lit avant d’aller se coucher, elles présentent selon moi plusieurs inconvénients. Premièrement, leur remplissage n’est pas toujours très pratique et on risque donc, lorsqu’on est maladroit comme moi, de se brûler avec l’eau. De plus, je trouve que ces bouillottes ne sont vraiment pratiques que pour réchauffer le lit. Je n’en ai jamais utilisé en cas de douleurs au dos ou au ventre, ou posé sur mes pieds le soir quand je regarde la télé. Dans mon esprit, les bouillottes à eau sont « dangereuses » et on peut se brûler avec. Et puis, il faut bien avouer qu’elles n’ont rien d’esthétique ! Bref, je pense avoir un blocage ou un traumatisme d’enfance à propos de ces bouillottes en caoutchouc. Mais j’ai découvert il y a peu les bouillottes sèches, et j’ai été tout de suite intriguée.

Lire la suite…

Publié dans Écosmétiques

Mes 2 recettes pour prendre soin de la barbe de Monsieur !

Lorsqu’on parle cosmétique naturel, la majorité des articles que l’on voit concerne les femmes. Je trouve cela dommage, étant donné que les hommes aussi utilisent des cosmétiques et qu’eux aussi ont droit à leurs produits naturels et bons pour la santé ! Shampoing, déodorant, dentifrice, nous utilisons tous ces produits au quotidien.

Mais les hommes ont également besoin de prendre soin de leur barbe. Cette barbe qui gratte, qui pique, et ce rasage qui abîme et assèche la peau… On conseille alors aux hommes des lotions après-rasage, ou after shave, qui sont parfois constituées de produits chimiques ou de perturbateurs endocriniens (comme le Butylphenyl Methylpropional ou le Benzophenone par exemple), ou bien d’alcool qui va donner une sensation de brûlure pendant plusieurs secondes voire minutes. Réalisons ensemble deux soins hyper efficaces et ultra simples à préparer, pour une barbe toute douce et une peau apaisée !

Lire la suite…

Publié dans Bavardage

HOP – Halte à l’Obsolescence Programmée

Dans ma quête d’une vie plus simple, je m’intéresse et m’ouvre à toutes sortes de sujets qui ont un lien de près ou de loin avec le zéro-déchet et le minimalisme. Récemment, j’ai lu un article qui résultait d’une enquête sur les collants (« En finir avec les collants jetables, est-ce possible ? ») qui m’a interpellé. Dans cet article, on nous explique que les femmes dépensent 216€ par an en collants et qu’en moyenne une paire de collants se filent après seulement 2 à 5 utilisations. 85% des sondées pensent que l’extrême fragilité des collants est voulue par les fabricants, et qu’il s’agit donc d’obsolescence programmée. C’est ce terme qui m’a surtout interpellé dans l’article, en plus du montant exorbitant dépensé en moyenne en collants. Pour moi, l’obsolescence programmée ne concernait que des objets technologiques ou mécaniques, je ne pensais pas que des objets du quotidien tel qu’un accessoire vestimentaire pouvait être concerné.

Lire la suite…